L’e-cigarette est de plus en plus utilisée en France pour lutter contre le tabagisme. La cigarette électronique peut prendre différentes formes. À base d’e-liquide, son utilisation à la place de la cigarette classique permet de réduire progressivement le taux de nicotine à consommer. Si l’e-cigarette présente des avantages, ses impacts sur la santé sont remis en question.

Des composants cancérigènes

D’après des études bien fondées, le cancer serait un effet secondaire de la e-cig. L’utilisation de l’e-cigarette à la place de la cigarette traditionnelle peut entrainer des maladies cancérigènes. En effet, certains composants de l’e-liquide contenu dans la cigarette électronique sont composants de facteurs cancérigènes. D’après le CIRC, l’e-cigarette contient trois substances qui peuvent provoquer le cancer. Ces composants sont le formaldéhyde, l’acroléine et l’acétaldéhyde. Le premier composant, soit le formaldéhyde est classé cancérogène avéré par le CIRC. L’acroléine est suspecté cancérogène même si l’analyse n’est pas encore mise au point. Enfin, l’acétaldéhyde est classé cancérogène possible. Ainsi, l’e-cigarette peut provoquer des maladies cancérigènes chez les vapoteurs.

Les problèmes respiratoires et les cardiaques

Les dangers de l’e-cigarette ne se limitent pas aux maladies cancérigènes. La cigarette électronique peut aussi provoquer des problèmes respiratoires. L’inhalation du liquide contenu dans l’e-cigarette peut engendrer des effets néfastes sur les poumons. Ce n’est pas tout, l’e-liquide peut aussi entraîner des maladies cardio-vasculaires. Compte tenu des différents résultats d’analyses effectuées sur la cigarette électronique, les risques qu’elle pourrait entraîner sur la santé sont nombreux. Même si l’e-cigarette est une alternative à la cigarette classique, ses effets secondaires et les problèmes de santé qu’elle peut engendrer ne sont pas tout à fait maitrisés. Loin de ce que l’on peut imaginer, sachez que la cigarette électronique n’est pas un médicament. Chez les femmes enceintes, elle peut provoquer un développement anormal du fœtus et chez les adolescents elle peut affecter le fonctionnement du cerveau.

Règlementations sur la cigarette électronique

Avec le fait que la cigarette électronique est soupçonnée entrainer plusieurs pathologies, de nouvelles règlementations ont été élaboré à titre de mise en garde. La loi exige désormais que les risques nocifs et toxiques de la cigarette électronique soient mentionnés sur l’emballage. Il faut aussi noter que la vape via l’e-cigarette n’élimine pas le tabagisme passif. De plus, tous les dangers de la cigarette électronique ne sont pas exposés. Sachez que l’e-cigarette est un produit du tabac. De ce fait, elle n’est pas inoffensive sur la santé humaine. La loi n’autorise pas, d’ailleurs, la vente de l’e-cigarette aux mineurs.